Article de la semaine : Expo Wonderful art 2018

 » Depuis 7 ans, les artistes Hélène Goddyn et Manue Prudhomme croisent leur regard et partagent avec vous leur univers positif, à travers leur graphisme singulier et empreint de spiritualité. Sous la bannière du mouvement artistique Wonderful Art*, elles vous invitent à découvrir le fruit de leurs réflexions sur le monde tel qu’elles le perçoivent et souhaitent le voir évoluer.

Cette année, l’exposition « Wonderful Art » est la synthèse du travail de chacune et la voie qu’elles ont empruntée, afin de faire évoluer leur démarche : « Créer pour vivre et faire un monde meilleur! ».

A cette occasion, Hélène vous présentera en avant première, son dernier projet vidéo : « L’ARt Est UNION». Fruit d’un travail collaboratif. Des œuvres inédites sélectionnées pour de grandes expositions, tel que le Salon d’Automne des Champs Elysées , Paris, seront également présentées. Découvrez, lors de ces Portes Ouvertes, la collection des Mandalas Humains », La série « DELTA », et « au fil de la vie… Pour en tracer l’essentiel ! », à travers de nombreux dessins, peintures, sculptures en fil de fer, et œuvres digitales. »

Affiche-expo-wonderful-art-2018_POAA-OK

Mais ce n’est pas tout !
Saisissez votre chance ! Et tentez de gagner une œuvre originale et unique d’Hélène ou de Manue. Participez au concours, lors de votre visite de l’exposition « Wonderful Art », du vendredi 12 au dimanche 14 octobre. Inscrivez simplement l’une des deux œuvres pour laquelle vous avez eu le coups de cœur, et glissez votre bulletin dans l’urne (1 vote par foyer pour respecter l’équité). Le gagnant sera annoncé lors du tirage au sort qui aura lieu le dimanche 14 à 17h00. Votre présence est souhaitée afin de pouvoir vous remettre votre cadeau.

Voici donc les 2 œuvres qui sont à gagner :

« Lotus » de Manue Prudhomme.
30X30cm, peinture en bombe, acrylique sur toile, 2016 (valeur : 100 euros)


« Joyeux » d’Hélène Goddyn.
Sculpture en fil de fer, métal et bombe, 41x28cm, 2018 (valeur : 100 euros)

Les Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes est une manifestation organisée par le département du Nord. Propice aux découvertes et aux échanges avec les artistes. A cette occasion, l’exposition «Wonderful Art » aura lieu à l’atelier, du 12 au 14 octobre 2018. Vendredi 12 et samedi 13 de 15H à 19H – Dimanche 14 de 10h à 12h/de 14h30 à 18h – Atelier Wonderful Art – Entre les 48 et 54 rue de la Rianderie 59700 Marcq-en-Baroeul. A bientôt!

Pour voir le site des POAA, plan et accès : cliquez ICI

affiche-presentation

 

* Le « Wonderful Art ou l’Art Merveilleux » est un « mouvement artistique », un courant de pensée, co-fondé fin 2010 par Hélène Goddyn et Manue Prudhomme. C’est un art positif, spirituel, qui recherche l’essence même de la création. Un mouvement réjouissant qui redonne du lien entre la spiritualité et l’art. Leur signature «Créer pour vivre et faire un monde meilleur!». Hélène & Manue sont 2 artistes plasticiennes, issues de milieux artistiques différents. Elles souhaitent « faire rêver et réfléchir, en s’inspirant du passé, pour faire évoluer le présent, et construire un futur merveilleux ». Retrouver l’essence même de la création, pleine de sens, d’évolution de soi.

Hélène s’inscrit dans la modernité. Son travail de création se révèle être un véritable travail de réflexion, de construction. Pour cela, elle utilise l’art digital, le dessin… Elle travaille sur 2 séries : «Les Mandalas Humains» (voir ICI), œuvres numériques et «Au fil de la vie… Pour en tracer l’essentiel!», dessins (voir ICI).

Manue, influencée par l’art sacré et les cultures anciennes, crée depuis 2013 une série de dessins contemporains qui a pour base le triangle. Elle établit, ainsi, un dialogue entre son univers complexe et poétique et le public par l’intermédiaire d’un langage universel, celui de la géométrie. Entre abstrait et figuratif, avec sens et profondeur, l’univers positif des Deltas recentre l’homme sur son humanité (voir ICI).

Leur travail commun est le fruit d’une rencontre artistique totalement fortuite : Hélène, ancienne directrice artistique et Manue, issue du milieu du tatouage. Elles se sont enrichies l’une l’autre pour aboutir à une recherche artistique profonde et inspirée. De leurs échanges est né un courant de pensée fort basé sur la recherche continue de spiritualité et d’universalité dans l’Art : “Wonderful Art ou l’Art merveilleux”.  Artistes authentiques et contemporaines, que ce soit en galeries, musées, salons, fondation ou lors d’événements culturels, leur raison d’être : le partage.

7 ans après la naissance de leur courant de pensée, leur travail, primé, est reconnu en France comme à l’international.

La Créa de la Semaine : Freedom 2 de la série DELTA

Cette semaine, Manue vous fait découvrir sa dernière créa : “Freedom 2”

Cette dernière créa issue de la série DELTA, reprend à la fois le sujet de la liberté d’expression, des droits de l’homme, et de la presse tout en abordant un autre thème : celui de l’oubli ou de la trace que l’on laisse dans l’histoire du monde.

Découvrez dans cet article la nouvelle thématique développée à partir d’une phrase de Simone de Beauvoir qui permet d’introduire les concepts de disparition, d’oubli, et de solidarité.

Si “Freedom 2” ne suscite aucune réaction chez vous cher lecteur, cette créa ne soulève t-elle pas un certain nombre de questions qui méritent d’être évoquées et / ou débattues?

FREEDOM 2 : Pour garder une trace et contre l’oubli?

Freedom 2

50X60cm

Acrylique et peinture en bombe sur papier.

2016

freedom 2 par Manue Prudomme 50X60CM Série DELTA 2016

FREEDOM 2

Pour désirer laisser une trace dans le monde, il faut en être solidaire

Simone de Beauvoir

 

“Freedom 2” pose une simple question comment les hommes et les femmes peuvent être emprisonnés, torturés, et/ou disparaître pour avoir eu le courage d’avoir fait leur travail, de rendre  compte au monde des injustices, des violences…?

Comment simplement  laisser une trace dans l’histoire pour que l’on puisse ne pas oublier celles et ceux qui la font.

Comment garder une trace dans l’histoire si personne n’est plus là pour en rendre compte, en témoigner, dénoncer, ou simplement montrer, raconter, écrire, parler de ce qu’il se passe.

FREEDOM 2 par Manue Prudomme série DELTA 2016

FREEDOM 2 (détail)

Le choix de cette phrase permet d’évoquer plusieurs problématiques comme celle de laisser une trace dans le monde (qu’elle soit écrite, parlée, imprimée, photographiée, filmée…)

Mais aussi des thèmes sur la disparition de journalistes qui osent rendre compte d’évènements et leur engagement qui témoigne de la solidarité avec ceux qui ne peuvent s’exprimer.

Cela renvoie à la solidarité entre, eux, journalistes emprisonnés et, nous, spectateur plus ou moins actif de l’Histoire.

Comment peuvent t’ils laisser une trace dans ce monde, si eux disparaissent sans laisser de trace?

FREEDOM 2 par Manue Prudomme série DELTA 2016

FREEDOM 2 (détail)

Si les journalistes ne sont pas solidaire, en dénonçant des atrocités et que nous ne le sommes pas avec ceux qui subissent ou dénoncent, ne sommes nous pas complices de celles ci ?

Comment l’Histoire peut s’écrire si personne n’est plus là pour en rendre compte?

Comment vivre dans un monde ou la liberté, les droits de l’homme n‘existent plus?

FREEDOM 2 par Manue Prudomme série DELTA 2016

FREEDOM 2 (détail)

C’est déjà le cas dans certains endroits du monde, où les journalistes qui sont en première ligne, risquent leur vie, sont emprisonnés ou tués sans que personne ne s’en soucie.

Si nous ne sommes pas solidaire des personnes qui se battent pour écrire l’Histoire, ni envers les personnes qui en sont victimes que restera t-il de ce monde?

Voulons nous d’un monde gouverné par la peur , la violence, la barbarie et l’oubli?

FREEDOM 2 par Manue Pudhomme série DELTA 2016

FREEDOM 2 (détail)

“Freedom 2”évoque à la fois les droits de l’homme, la liberté d’expression, la solidarité avec les personnes qui souffrent.

“Freedom 2” revient sur l’essentiel,  se poser des questions sur ce que l’on veut ou non laisser comme trace dans l’histoire du monde.

Voulons nous être complices, acteurs, spectateurs, ou victimes des atrocités des hommes dans l’histoire…?

Question de point de vue qui permet le débat et aussi que des personnes ou des faits ne sombrent pas dans l’oubli, on ne sait que trop ce qui en découle, non?

Manue

Pour voir la vidéo sur la fresque FREEDOM: cliquez ici

La CREA de la SEMAINE : Le Funambule II : série DELTA

Cette semaine, Manue vous présente une nouvelle créa de sa série DELTA.

Funambule II, se veut une représentation et une réflexion, autour de ce sentiment que l’on ressent tous à un moment donné… celui d’ essayer  de tenir en équilibre sur le fil de notre vie.

Comme tout équilibriste que nous sommes, les erreurs peuvent nous faire tomber et il n’appartient qu’ à nous d’avoir le bon réflexe au bon moment.

Funambule II est une réflexion personnelle sur l’équilibre. Un sens de l’équilibre qu’il est nécessaire d’avoir pour avancer en toute sécurité d’un bout à l’autre de notre vie, mais aussi de trouver en nous une unité.

Sommes nous les funambules aguerri à cet exercice?

Sommes nous capable de ne faire qu’un avec cette corde ?

Funambule II :

50X 65 cm

Peinture en bombe et acrylique sur papier.

2016

Funambule II par Emmanuelle Prudhomme série DELTA 2016

Funambule II 50X65 cm

funambule-2.6

Se rattraper à la corde qui supporte le poids de nos choix, celui d’avancer pas à pas, de reculer, d’attendre que la corde se stabilise, retrouver l’équilibre.

Certains se sentent assez à l’aise et confiant pour sauter, jongler, aller plus vite, d’autres ont peur, ont le vertige, se figent, hésitent.

Certains regardent droit devant, d’autres n’arrivent pas à détacher les yeux du vide qui les entoure ou du sol.

Funambule II par Emmanuelle Prudhomme 2016 série DELTA

Funambule II par Emmanuelle Prudhomme série DELTA 2016

Cette corde invisible est sous nos pieds, plus ou moins tendue, oscillante, sensible aux éléments et semblant faire ce qu’ elle veut, indomptable.

Pourtant nous essayons coûte que coûte de la dominer, en pensant qu’elle a son esprit propre.

N‘est ce pas là, l’erreur qui peut nous conduire à l ‘échec, à la chute, que de penser que nous pouvons maîtriserce qui n’est pas de notre ressort ou l’inverse?

Funambule II par Emmanuelle Prudhomme série DELTA 2016

Trouver l’équilibre, n’est pas suffisant pour avancer, il faut aussi ne faire qu’un avec ce qui nous entoure, accepter que, ce qui nous entourefait parti de nous.

Funambule II par Emmanuelle Prudhomme série DELTA 2016

Que ce soit la corde, le sol, le vide ou les éléments, si l’on considère tous cela comme des entités à dompter, rien ne sera plus frustrant que de se rendre compte que cela est impossible.

funambule II par Emmanuelle Prudhomme série DELTA 2016

Mais, si l’on considère que ces derniers et nous même ne faisons qu’un?

Peut être, sentirons nous que sous nos pieds, cette corde plus ou moins tendue est en nous, que nous oscillons à l’unisson, que les éléments nous portent, et que nous même nous sommes indomptables.

Funambule II par Emmanuelle Prudhomme série DELTA 2016

Funambule II (détail)

Que l’on soit tombé une multitude de fois ou pas  pour le comprendre, l’équilibre et l’unitéque nous recherchons à chaque pas  est une des clés qui nous permettra d’avancer, de reculer, de se stabiliser, de sauter, jongler… juste vivre et se sentir en harmonie avec ce qui nous entoure.

Funambule II par Emmanuelle Prudhomme

Funambule II (détail)

Si nous hésitons se ne sera pas par peur de tomber, mais peut être, juste parce que nous voulons que cet instant de grâce dure, si nous nous figeons ce sera peut être pour admirer la beauté de l’instant, et si le vertige nous surprend se sera peut être parce que nous prendrons conscience que cet instant de grâce est dû à ce que nous avons réussi à accomplir en nous.

Vous pourrez le découvrir lors du 2 ème Salon d’Art Contemporain de Byzanos qui se déroulera du Du 15 au 17 Avril 2016 !!

Prochaines expos cliquez ici

A bientôt!!

Manue

Funambule II par Emmanuelle Prudhomme série DELTA 2016

Funambule II 50X65 cm

La Créa de la Semaine : « Lux in Tenebris »

Cette semaine, Manue vous fait découvrir “Lux in Tenebris”, de sa série Delta.

On retrouve cette expression latine dans la pièce du dramaturge Bertold Brecht de 1919, qui traite le thème de l’ironie et de l’appât du gain.

Elle est aussi présente dans l’évangile de Jean “Et lux in tenebris Lucet et tenebrae eam non conprehenderunt », ce qui signifie « la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas comprise» (Cinquième verset du chapitre I).

“Lux in Tenebris” que l’on peut traduire par “ la Lumière dans les Ténèbres” de ma série DELTA n’est pas à proprement parlé une référence à ces deux  sources,  mais une réflexion personnelle sur l’espoir de toujours trouver le positif dans les moments les plus difficiles de notre quotidien.

 

“Lux in Tenebris”

36x96cm

Peinture en bombe, gouache et feutre sur contreplaqué

LUX-IN-TENEBRIS-1.jpg

« Lux in Tenebris »

Trouver ou voir le positif dans les moments sombres de notre quotidien semble souvent difficile, car il nous faut prendre assez de recul face aux événements qui nous tirent vers le bas.

Il est souvent plus facile de sombrer que de maintenir notre tête hors de l’eau…

LUX-IN-TENEBRIS-2.jpg

« Lux in Tenebris » (détail)

Cette créa est la matérialisation de ce sentiment, la force de faire face aux ténèbres, la lumière ne vient pas de nul part, elle vient de notre capacité à ne pas se faire engloutir par ce qui nous dépasse.

Sans lumière nous ne voyons pas ce à quoi nous devons faire face et notre réaction primaire, est la peur qui nous incite à fuir.

Si l’on part du principe que la lumière est la source de toute création (vie) et l’obscurité est la source du néant (la mort), quel est le meilleur moyen d’atteindre l’immortalité?

La lumière donne vie aux choses ( car nous les voyons)et les ténèbres les font mourir ( elles disparaissent car nous ne les voyons plus).

Si les choses disparaissent elle n’existe plusLa lumière permet de continuer à les voir.La lumière qui crée la vie, la renouvelle à chaque instant, est pour moi la meilleure définition de l’immortalité.

LUX-IN-TENEBRIS-3

« Lux in Tenebris » (détail)

Libre à nous de faire le choix… celui de disparaître dans l’obscurité ou d’éclairer notre quotidien d’une lumière immortelle.

Si l’on ouvre les yeux et que l’on réussit à ne pas fuir et laisser passer la lumière qui émane de nous , nous pouvons identifier ce qui nous fait peur et trouver en nous la force d’y faire face.

LUX-IN-TENEBRIS-1

« Lux in Tenebris »

“Lux in Tenebris” est une façon de voir les choses au delà de notre peur, notre instinct de fuite, c’est la lueur d’espoir que l’on porte en nous.

Le plus dur étant de la voir, de la trouver ou simplement de la laisser émaner.

C’est mon message d’espoir pour tous ceux qui ne voient pas encore la force qu’ils portent en eux, qui leur permettra de voir et d’affronter les côtés sombres du quotidien.

Manue

La Créa de la Semaine : Lady Justice, série DELTA

Cette semaine Manue, partage avec vous sa nouvelle créa de la série DELTA : “Lady Justice”

“Lady justice” est l’occasion de s’interroger sur la notion dejustice.

Un concept élevé au rang de principe fondamental de la civilisation, de la morale, d‘un idéal ou d‘une institution.

“Lady Justice” est l’incarnation d’une notion complexe qui peut se définir en fonction de ce qu’elle représente: La justice, mais aussi de son contraire : L’injustice.

“Lady justice” représente l’interrogation, qui doit se poser à tout être, société ou philosophie, pour la définir.

“S’il n’y avait pas d’injustice, on ignorerait jusqu’au nom de la justice”

Héraclite, Ve siècle av J.C

“Lady Justice” se veut une réflexion sur ce qu’est la justiceen tant que principe fondamental de la morale et d’un idéal.

Ce principe se détermine au quotidien, dans la qualitéde notre jugement que l’on porte sur les choses, nous même et les autres.

Lady Justice:

50 X 65 cm

Acrylique, feutre, peinture en bombe sur papier

2016

Lady Justice par manue prudhomme

Lady Justice 50X65cm

Lady Justice : le parti pris graphique au service d’une réflexion

Mon souhait, avec cette création, est de susciter le questionnement par rapport à l’idée que nous nous faisons de la justice.

Ce sur quoi elle repose… Notre culture, nos préjugés, notre éducation, nos idéaux et ce qui construit notre réflexion.

Lady Justice par manue prudhomme

Lady Justice (détail)

Le parti pris graphique que j’ exploite avec cette série Delta, me permet d’ouvrir le champ de réflexion sans forcément imposer un point de vue.

J’offre une vision, un rappel, des références qui font écho au questionnement, que toute société ou individu, se doit d’avoir sur une notion aussi complexe et fondamentale qu’est la justice.

“Lady Justice” est volontairement représentée sous sa forme classique faisant référence à l’antiquité.

Période où les premières réflexions sur le sujet ont été intellectualisées sous la forme d’une déité puis comme une notion philosophique et par la suite institutionnalisées par les civilisations.

Ldy Justice par manue prudhomme

Lady Justice (détail)

lady-Justice.1OK

Le graphisme de “Lady Justice” reflètent à la fois la notion de justice mais aussi son contraire l‘injustice car l‘un ne va pas sans l’autre.

“Lady Justice” fait écho aux statues de l’antiquité qui traversent le temps et finissent dans les musées, le temps ayant mis à mal leur intégrité mais dont la symbolique reste intacte.

La statue démembrée, brisée, mise en morceaux mais qui au delà de son aspect reste un symbole compréhensible par tous, celles et ceux qui la réclament, la souhaitent, la font ou la mettent à mal.

Lady Justice par manue prudhomme

Lady Justice (détail)

Lorsque l’on se réfère à la définition de la justice, il est important de s’intéresser au coté polysémique du mot, comme la multitude de triangles qui la compose ou la décompose.

Que “Lady justice”perde ou non son intégrité (je laisse libre l‘interprétation de chacun), sa symboliqueest constituée d’une multitude de notions, de principes, de cultures, de croyances, de philosophies qui la détermine.

Laissant libre à chacun d’y figurer sa définition.

Lady justice par manue prudhomme

Lady Justice (détail)

Elle représente, pour moi, un idéal et une philosophie (plus qu’une institution) qui ne cesse d’évoluer, de s’enrichir, que je tente d’appliquer au quotidien dans le jugement que je porte sur les choses.

Ce qui m’aide à trouver un équilibre intérieur, qui m’aide à combattre l’injustice dont je pourrai faire preuve dans mon jugement.

Lady Justice par manue prudhomme

Lady Justice (détail)

Que “Lady justice” soit fragmentée ou entière, l’important est que son absence ou sa présence, qu’elle garde ou non son intégrité  au fil du temps, défini aussi ce qu’ elle est, doit être, ou serad’abord une réflexion qui se construit ou se déconstruit mais dont la symboliqueet la notion reste un principe fondamentaluniversel que ce soit à l’échelle d’un individu ou d’une société.

L’important est que notre réflexion garde son intégritéEt détermine ce qui fait de nous des êtres justes envers nous même et les autres.

Manue

Lady Justice par manue prudhomme

Lady Justice 50X65cm

“Lady justice” a été conçue autour de plusieurs définitions qui ont alimenté ma réflexion et qui je l’espère alimenteront la votre.

cliquez ici

cliquez ici

La Créa de la Semaine : « Eveil » de la série DELTA

Cette semaine, Manue partage avec vous sa dernière créa : « Eveil »

Avec cette créa, Manue aborde le thème de l’éveil spirituel et bien que ce mot ait une forte connotation religieuse, certains philosophes et philosophies évoquent ce phénomène, aussi, sans cette dimension religieuse.

Découvrez dans cet article, comment l’œuvre « Eveil » aborde l’éveil spirituel comme source inépuisable de créativité, de recherche d’harmonie intérieure et de dépassement de soi.

Eveil :

50X60cm

Peinture en bombe, gouache et acrylique sur papier

2016

"Eveil" par manue prudhomme

« EVEIL »

L’éveil spirituel* :

On ne peut pas évoquer l’éveil spirituel, sans qu’immédiatement, on ne fasse référence au côté religieux du phénomène.

Voici deux courtes définitions de l’éveil spirituel (religieux et non religieux) qui permettent de connaître le contexte philosophique et d’éclairer sur la démarche, dans laquelle se situe la créa «  Éveil ».

La distinction entre les deux définitions me parait judicieuse à bien des égards…

D’abord pour éviter toute confusion ou rejet de l’une au profit de l’autre mais aussi de laisser libre choix dans l’interprétation du tableau.

Il est important de situer le contexte d’une création artistique pour mieux comprendre (ou avoir quelques clés) comment a été pensée une œuvre, sans toutefois imposer le sens.

Eveil par Manue Prudhomme

« EVEIL » expo d’art de Bizanos

*L’éveil spirituel religieux :

La notion d’éveil spirituel ( ou encore  » illumination » et  » réalisation de soi » ou simplement « éveil »), communément associée au bouddhisme et à l’hindouisme, désigne un état de conscience supérieur dans de nombreuses religions et philosophies et, l’aboutissement d’une voie religieuse ou spirituelle.

Cette notion évoque traditionnellement une libération totale de l’égo (en tant que « moi » commun) et l’avènement d’une nouvelle conscience unifiée avec l’univers ou avec le divin, selon les croyances. Un tel état de conscience qui ne pourrait, par nature, être défini par les mots, est censé ouvrir l’individu à la connaissance spirituelle, au ravissement de l’âme, à un sentiment de communion ou de perception holistique de l’existence.

**L’éveil spirituel non religieux :

La notion d’éveil spirituel est parfois rapprochée du concept d’intuition, tel qu’il est proposé par Héraclite et Platon (notamment dans l’allégorie de la caverne) ou encore Plotin, Spinoza ou encore Bergson. Hors de toute notion de divinité, l’éveil spirituel est décrit comme une « vision directe du réel » caractérisée par un sentiment d’éternité, une joie infinie, un émerveillement devant la perfection intrinsèque de toute chose, un sentiment de non séparation entre sujet et objet, une dissolution du sentiment d’individualité séparée et une communion avec toute chose.

"Eveil" par Manue Prudhomme

« EVEIL »

Avec « Éveil », j’ai tenu a évoquer un éveil non religieux car cette créa est née de cette conviction : que sans abnégation, rigueur, sacrifice et volonté, on ne peut traverser les épreuves que la vie met sur notre route, ni trouver l’harmonie.

Le choix d’une danseuse dans cette posture suggérant l’élévation, possède en elle ma vision de cette conviction.

Celle de l’image de l’abnégation, de la grâce mais aussi la créativité et la volonté nécessaire à l’accomplissement d’œuvres de toute beauté, qui fait oublier toutes les épreuves surmontées pour y arriver.

"Eveil" Par Manue Prudhomme

« EVEIL » Exposition d’art de Bizanos

 

« Éveil » est une mise en abîme de ce que l’on est capable de surmonter pour arriver là où nous voulons.

La danse est une discipline qui demande beaucoup à ceux qui la pratiquent : de la ténacité, surmonter la douleur, se dépasser pour s’accomplir et aller au bout d’une chose  plus grand que nous etc…

Les danseurs dépassent tout cela pour qu’à la fin le geste, le mouvement, le corps, l’esprit, et l’environnement ne fasse plus qu’un et donne un spectacle de toute beauté qui atteint la perfection.

Si l’on applique cette démarche à notre façon de penser, de vivre, notre volonté peut alors s’accomplir, créer un monde meilleur (que ce soit notre monde intérieur ou extérieur), trouver l’harmonie qui conduit à l’état de grâce.

« Éveil » est la représentation de l’action qui nous pousse à nous dépasser pour s’accomplir, faire de quelque chose de difficile, brutale, une chose belle, forte pour atteindre la grâce ou ce but plus grand que nous.

Ne faire qu’un avec soi, son environnement et les autres pour s’élever et trouver l’harmonie dans toute chose et en chacun.

Manue

Exposition Chapelle du Séminaire à Moissac du 11 au 23 juillet 2015

27662

Le salon d’Art Contemporain de Moissac organisé par l’association Arts Mélangés et RankArt se tiendra  du 11 au 23 juillet 2015 à la Chapelle du Séminaire.

Ce bel endroit chargé d’histoire, aux vielles pierres, à la charpente apparente et au volume sous plafond impressionnant est un lieu majestueux qui acceuillera durant ces 12 jours les oeuvres d’artistes de talent venus de la région mais aussi de toute la France. Peintures, sculptures (papier, bronze, terre…), photographies, aquarelles, art textile, collages… sont autant de matières et d’oeuvres que vous pourrez admirer et pourquoi pas acquérir lors de cette très belle exposition.

Vernissage de l’exposition, le samedi 11 juillet à 15h

Heures d’ouvertures : Week-end et 14 juillet = 10h30 à 18h / Jours de semaine= 13h à 18h

Venez découvrir Lilith à l’occasion de ce salon!

Lilith à Moissac-emmanuelle-prudhomme

Lilith à Moissac


Plus d’infos sur cette exposition, le lieu : cliquez ici

 

Lilith

Lilith (4x) 60x80cm

 

Pour en savoir plus sur le tableau LILITH : cliquez ici

Pour un retour en image sur l’expo: cliquez ici

Retour en image sur le salon d’art contemporain de Bizanos (64)

Cette semaine , je vous emmène à Bizanos, près de Pau, pour la seconde édition du Salon d’Art Contemporain qui s’est déroulé le 15/16/17 avril dernier.
Avec plus de 2000 personnes qui ont fait le déplacement jusqu’à la salle Daniel Balavoine, l’édition 2016 n’a pas dérogé à la règle du succès.
43 artistes de tous horizons ont partagé avec vous leur travail, leur passion et leur univers!!
Découvrons ensemble ce retour en image sur la participation de Manue et sa série DELTA amplement représentée avec pas moins de 7 grands formats dont 6 inédits!!

affiche salon 2016.jpg

Affiche de l’exposition 2016

Le vernissage:

EFP64 a encore frappé fort en organisant pour la seconde fois le salon d’art contemporain de Bizanos.
Avec plus de 2000 personnes accueillies sur 3 jours, il faut dire que ce second salon d’art contemporain tend a devenir incontournable, tant par la diversité des œuvres et  des artistes présentés qu’en terme de fréquentation.

Encore une expo à taille humaine qui ne déroge pas à la règle de la convivialité et du partage.

Manue et sa série DELAT au salon d'art contemporain de Bizanos 2016

Vernissage du Salon D’art Contemporain de Bizanos 2016


Le public a pu découvrir toute l’étendue du talent des 43 artistes présentés, en déambulant d’un univers à l’autreAu détour d’une œuvre, d’autres œuvres encore… Il a pu ainsi s’émerveiller à chaque instant car,à chaque battement de cils un nouveau monde s’offrait à lui.

Manue et sa série DELTA au salon d'art contemporain de Bizanos

Vernissage du salon d’art contemporain de Bizanos

Manue et sa série DELTA au salon d'art contemporain de Bizanos

Vernissage du salon d’art contemporain de Bizanos 2016

Plein de couleur, de diversité, de créativité, pourraient décrire ce qu’est le salon d’art contemporain de Bizanos, mais c’est aussi le partage, l’énergie, et le soutien qui font la qualité de cet évènement.

Manue et sa série Delta inédits:

Le rendez-vous avec le salon d’art contemporain de Bizanos était à ne pas manquer, heureusement pour celles et ceux qui n’ont pu faire le déplacement, voici les inédits de la série DELTA qui ont ouvert le bal des expos de Manue pour 2016 .

Pour ma seconde participation à cette  exposition, j’ai mis les bouchées doubles mais cela en valait bien la peine!!


Avec de gauche à droite, ( haut) “Le Funambule 2”*, ( bas) Lightness”*, (milieu) ”Lux in tenebris”*, (haut) “Eveil”*, (bas) “Cells”*, (milieu) “White spiral”*,(haut et bas)“White spiral 2”.

La série DELTA de Manue Prudhomme

Les inédits de la série DELTA de Manue Prudhomme

 

"White spiral" 2016 par Manue Prudhomme

« White spiral » 4 formats 50X60 cm Gouache, peinture en bombe sur carton plume

“White spiral”, avec ses 4 formats 50X60 cm d’envergure, invite le spectateur dans un voyage où l’espace et le temps tourbillonne dans un univers spirituel… 

Le funambule 2, Lightness, Lux in tenebris, Eveil, Cells par Manue Prudhomme, Série DELTA

Le funambule 2, Lightness, Lux in tenebris, Eveil, Cells


En haut à gauche : Le funambule 2, 50X65 cm, acrylique, peinture bombe sur papier
En bas à gauche : Lightness, 50X60 cm, acrylique, peinture en bombe sur papier
Au milieu : Lux in tenebris, 36X96 cm, peinture en bombe, gouache et feutre sur contreplaqué
En haut à droite : Eveil, 50X65 cm, acrylique, peinture bombe sur papier
En bas à droite : Cells 50X70cm, gouache et peinture en bombe sur papier

Le mouvement, la couleur tourbillonne de concert…

 

Le funambule 2, Lightness, lux in tenebris par Manue Prudhomme série DELTA

« Le funambule 2 », « Lightness », « Lux in tenebris »


La légèreté, la profondeur, et la grâce sont au rendez–vous…

BIZANOS-2016.7

Eveil, Cells


La lumière et l’immensité s’offre à vous!!

White spiral, série DELTA, par Manue Prudhomme

« WHITE SPIRAL »


ci-dessus “White spiral” 4x (50X60 cm) gouache, peinture en bombe sur carton plume.

Ci-dessous “White spiral 2” 2X (50X60 cm) acrylique, peinture en bombe sur papier.
“White spiral 2” dépasse les limites de ses cadres pour que votre imagination rencontre un univers plein de lumière et de sérénité.

"White spiral 2", série DELTA par Manue Prudhomme

« White spiral 2 » 2 formats 50X60cm, acrylique , peinture en bombe sur papier. 2016


Souvent surpris, toujours émerveillé le public s’interroge  positivement sur mon travail, et leurs commentaires saluent avec respect tout le temps que je consacre à chaque œuvre.

La série DELTA Par Manue Prudhomme

La série DELTA suscite la curiosité!


Le public intrigué par les secrets de mon graphisme particulier… Les questions fusent et l’enchantement de mes messages empreints de spiritualité et de positivisme se déroulent au fur et à mesure des rencontres… Les discussions s’enrichissent des ressentis de chacun.

"White spiral 2","Le funambule 2", "Lightness", "Lux in tenebris", série DELTA par Manue Prudhomme

Au premier plan « white spiral 2 » arrière plan, « Le funambule 2 », « Lightness », « Lux in tenebris »

 

BIZANOS-2016.23

La série DELTA intrigue!

BIZANOS-2016.22

La série DELTA suscite l’intérêt du public venu en nombre

 

“Stitch”, format A4, issue de mes illusions d’optique a trouvé une nouvelle maison chaleureuse où il sera à son aise !! Merci à Geneviève Morandini pour cette acquisition!!

"Stitch" A4, illusions d'optique,série DELTA, par Manue Prudhomme

« Stitch » A4, illusions d’optique, feutre sur papier

Le salon d’art contemporain c’est aussi:


43 artistes que je ne peux pas tous vous présenter au vue de la multitude d’œuvres qui ont été proposées au public.

BIZANOS-2016.19

Les discussions, le partage et la convivialité étaient de mise entre les artistes et le public.

BIZANOS-2016.20.jpg

L’éclectisme, et la qualité graphique étaient encore au rendez-vous cette année pour cette deuxième édition du salon d’art contemporain de Bizanos!!
BIZANOS-2016.21.jpg
BIZANOS-2016.17.jpg
Je tiens à terminer cet article avec des remerciements, oui cela fait un peu croisette mais ils sont chaleureux et sincères, pour Yves et Alain Mora qui grâce à leur soutient, qu’il soit logistique, humain, amicale et professionnel me permettent de faire de si belles expos!!
Merci particulier pour EFP 64 et tous les bénévoles pour leur disponibilité, leur gentillesse et leur dévouement… ils nous font sentir comme à la maison avec leurs gâteaux, crêpes, et autres gourmandises, et leur café en perfusion…
Merci aux artistes pour ces discutions, échanges enrichissants, avec un clin d’œil amical à Jabs et ses amis dont l’univers ne cessera jamais de me surprendre!
Alors à l’année prochaine, venez encore plus nombreux car nous avons besoin de vous pour soutenir à la fois ces expositions et les artistes qui sont présentés, pour le plus grand bonheur de chacun et l’enrichissement culturel de tous!
A Bientôt
Manue